Cobrand – Sport – Nouvelles

Un 2e duel hâtif et prometteur

Par le 3 mai, 2014

 Un 2e duel hâtif et prometteur

SOMMAIRE DU MATCH 

VIDÉO : L’AVANT-MATCH EN MUSIQUE

PREMIÈRE PÉRIODE

Boston But de Paille VOIR LA VIDÉO

DEUXIÈME PÉRIODE

Montréal But de Weaver VOIR LA VIDÉO
Montréal  But de Vanek VOIR LA VIDÉO

TROISIÈME PÉRIODE 

Montréal But de Vanek VOIR LA VIDÉO

Le Canadien a profité d’une mauvaise punition de Dougie Hamilton pour ajouter à son avance alors que Thomas Vanek a enfilé son deuxième de la partie en faisant dévier un lancer de P.K. Subban.

Vanek avait déjà trouvé une façon de se racheter en touchant la cible en redirigeant une passe de Subban derrière Tuukka Rask durant une supériorité numérique.

Avant ce but, les Bruins avaient bourdonné pendant la plupart de l’engagement, mais Carey Price s’est encore illustré. Il a notamment effectué un sublime arrêt sur un lancer du revers de Milan Lucic.

Mike Weaver a créé l’égalité tôt au second tiers alors que ses coéquipiers venaient de rater quelques chances excellentes chances.  

Les Bruins ont complètement dominé le CH en 1re période et Daniel Paille est parvenu à inscrire le 1er but de la 2e partie avec un tir du haut de l’enclave qui a dévié sur Francis Bouillon.

C’était la première fois que le Canadien tire de l’arrière depuis le match numéro un de la série contre le Lightning. 

La troupe de Claude Julien a effectué 13 lancers sur le filet de Price tandis que le CH a été limité à six tentatives sur Rask.

Subban est retourné brièvement au vestiaire en première période et une reprise de NBC a montré qu’il serait coupé à la main droite avec la lame d’un patin de Brad Marchand.  

Notes d’avant-match :

Pour une rare fois, le Canadien dispute un match éliminatoire très tôt dans la journée, mais ça ne diminue pas d’un iota l’intensité entre les deux formations.

L’entraîneur Michel Therrien a annoncé que Michaël Bournival revenait dans la formation au détriment de Travis Moen qui n’a pas impressionné dans le premier match alors qu’il n’avait pas joué depuis le 24 mars.  

Dans le camp des Bruins, Jordan Caron et Andrej Meszaros sont insérés dans le groupe au lieu de Justin Florek et Matt Bartkowski. 

« Travis n’a pas joué durant un mois. On est quand même satisfait de son premier match, mais étant donné que celui-ci s’est terminé très tard, on sentait qu’on l’aurait mis dans une position difficile. D’autant plus qu’on était très satisfait du travail de Bournival en première ronde », a justifié Therrien en point de presse samedi matin.

Bournival amènera certainement une dynamique différente au quatrième trio qu’il complètera avec Daniel Brière et Dale Weise.

« C’est sûr que sa vitesse est très importante. Elle nous amène un élément qu’on recherche toujours dans une équipe », a acquiescé Therrien. 

Pour la première partie, Therrien avait procédé à un seul changement par rapport à sa formation utilisée contre le Lightning de Tampa Bay en première ronde et il s’agissait de l’ajout de Moen. 

En 2013-14, incluant les séries, les Bruins ont disputé 20 parties en après-midi en présentant une superbe fiche de 16-3-1. De son côté, le Tricolore n’a amorcé que quatre matchs avant 18h subissant autant de défaites. 

Lors du premier duel de la confrontation, P.K. Subban a ravi les partisans du Canadien en procurant une victoire de 4-3 aux siens en deuxième prolongation même si les Bruins de Boston avaient dominé la plupart de la rencontre.

La tension était déjà élevée pendant le choc initial et une controverse regrettable concernant des propos racistes émis par des partisans des Bruins à l’endroit de Subban est venue s’ajouter au contexte déjà très émotif.

Le Tricolore a eu besoin d’une performance miraculeuse de Carey Price pour se procurer les commandes 1-0 dans sa série et Michel Therrien est persuadé que sa troupe ne peut que mieux faire pour le second duel.

Dans les 33 duels précédents entre les 2 équipes en séries, l’équipe qui a gagné le 1er match a remporté la série 27 fois. 

Thomas Vanek s’est avéré l’un des joueurs décevants pour le Canadien dans le match numéro un et Therrien n’a pas tardé à lui faire payer son manque d’intensité. David Desharnais et Max Pacioretty, ses compagnons habituels de trio, ont cependant pris une part du blâme pour le rendement insatisfaisant de la première unité.

Du côté des Bruins, les correctifs espérés sont minimes car ils ont obtenu une panoplie d’occasions en or de marquer. Le principal point d’interrogation concerne le gardien Tuukka Rask qui a eu un rendement loin de ses standards de la saison régulière et sa fiche de 3-11-3 contre Montréal devient de plus en plus inquiétante.

Le Canadien sera donc à la recherche d’un sixième triomphe d’affilée depuis le déclenchement des séries. En 1993, le CH était parvenu à remporter 11 matchs de suite en route vers la coupe Stanley.  

Partagez cet article

Poursuivez votre lecture sur ces thèmes

Réagissez à cet article

One Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>